mardi 22 mars 2016

Enivrez-vous sans cesse !


Il faut être toujours ivre. Tout est là: c'est l'unique question. Pour ne pas sentir l'horrible fardeau du Temps qui brise vos épaules et vous penche vers la terre, il faut vous enivrer sans trêve.























Mais de quoi ? De vin, de poésie ou de vertu à votre guise. 
Mais enivrez-vous 
Et si quelquefois, sur les marches d'un palais, sur l'herbe verte d'un fossé, dans la solitude morne de votre chambre vous vous réveillez l'ivresse déjà diminuée ou disparue






















demandez au vent, à la vague à l'étoile, à l'oiseau, à l'horloge 
à tout ce qui fuit à tout ce qui gémit à tout ce qui roule à tout ce qui chante à tout ce qui parle demandez quelle heure il est et le vent, la vague, l'étoile, l'oiseau l'horloge vous répondront "Il est l'heure de s'enivrer ! 
























Pour n'être pas les esclaves martyrisés du temps
enivrez-vous enivrez-vous sans cesse !  De vin, de poésie ou de vertu à votre guise "



Baudelaire "enivrez-vous" 




6 commentaires:

  1. Vous allez attirer les foudres des "pisse-froid" sur vous....qu'importe le flacon pourvu que naisse l'ivresse !
    J'aime !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai un paratonnerre ;-) Merci Loupzen de votre passage ...

      Supprimer
  2. Il existe des coups de foudre en Amour, serait-l possible qu'il en soit ainsi en amitié virtuelle ?...si c'est le cas. BRASSENS et BAUDELAIRE " Des pays imbéciles où jamais il ne pleut,
    Où l’on ne sait rien du tonnerre" seraient bien indiqués Pour nous accueillir en ces lieux.Bonne continuation

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parlez-moi de la pluie et non pas du beau temps
      Le beau temps me dégoute et m'fait grincer les dents
      Le bel azur me met en rage
      Car le plus grand amour qui m'fut donné sur terr'
      Je l'dois au mauvais temps, je l'dois à Jupiter
      Il me tomba d'un ciel d'orage...
      Merci Loupzen ..

      Supprimer
  3. J'adore cette poésie de Baudelaire , mon poète préféré, c'est un régal .Une fois de plus merci chère Maria José de me faire vibrer, de m'émouvoir,je t'adore.
    Eliane

    RépondreSupprimer
  4. It's very nice I like your page. Congratulations.

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci pour votre compréhension !