jeudi 23 juin 2016

Besame mucho ...

Comme une ville qui s'allume
et que le vent achève d'embraser
Tout mon coeur brûle et se consume
J'ai soif, oh ! j'ai soif d'un baiser


Baiser de la bouche et des lèvres
Où notre amour vient se poser
Plein de délices et de fièvres
Ah! j'ai soif d'un baiser, j'ai soif d'un baiser !



Baiser multiplié que l'homme
Ne pourra jamais épuiser 
Ô toi que tout mon être nomme 
J'ai soif, oui , j'ai soif d'un baiser 


Fruit doux où la lèvre s'amuse
Beau fruit qui rit de s'écraser
Qu'il se donne ou qu'il se refuse
Je veux vivre pour ce baiser


Baiser d'amour qui règne et sonne 
Au coeur battant à se briser 
Qu'il se refuse ou qu'il se donne
Je veux mourir de ce baiser







2 commentaires:

  1. Splendides sculptures magnifiant le baiser, l'amour...compliments à toi pour ces choix et évidemment à Etienne Pirot, sculpteur de grand talent.
    Douces pensées ma belle amie de coeur.
    Eliane

    RépondreSupprimer
  2. Un regard, un baiser .... Expliquent tout, ça passe ou ça casse. Une savant alchimie. Par contre je n'arrive plus à écouter Cesaria ... Ziboux

    RépondreSupprimer

Les commentaires sont modérés. Merci pour votre compréhension !